200 000 raisons pour lesquelles les catholiques doivent quitter la sécurité sociale

Quelles sont ces 200 000 raisons?

200 000, c’est le nombre d’avortements de type IVG par an en France.

Ces 200 000 meurtres sont remboursés à 100% par la Sécurité Sociale.

Quand un catholique paie ses cotisations obligatoires (se fait voler serait plus précis) pour l’Assurance Maladie, il contribue financièrement à ces meurtres.

Du fait du caractère obligatoire des cotisations, on n’est pas vraiment coupable de ces meurtres. Néanmoins, nous ne pouvons pas simplement nous en laver les mains et encore moins dire qu’il est bon de payer ses cotisations et ne rien faire du tout.

Notre inaction est coupable. Notre silence est gravissime.

Quitter la Sécurité sociale?

Quitter la sécurité sociale ne paraît pas envisageable à court terme. En effet, nous n’avons pas le choix de payer ou non les cotisations. Si nous ne les payons pas, nous aurons des amendes, des procès voire de la prison… La tentative même de vouloir quitter la Sécurité sociale est punie. Il n’y a qu’à voir le traitement inique faits aux « libérés » de la Sécu.

En attendant, continuons de payer les cotisations (par prudence pour nous et nos proches, on ne sait pas quelles mesures de rétorsion le Léviathan étatique pourrait prendre à notre encontre).

Que peut-on faire?

Néanmoins, faisons les choses suivantes pour qu’à terme la Sécurité Sociale disparaisse (en tous cas, son caractère obligatoire) et que nous arrêtions de sponsoriser les avortements:

  • Dire et répéter que l’avortement est un meurtre d’innocent financé par nos cotisations
  • Demander le déremboursement de l’IVG
  • Dire et répéter que le caractère obligatoire des cotisations sociales les rend immorales et qu’elles ne sont donc en rien de la solidarité
  • Demander la libéralisation du système de santé
  • Voter systématiquement pour ceux qui veulent la libéralisation du système de santé ou a minima le déremboursement de l’IVG.

Nous verrons dans un autre article comment tenter de faire diminuer le nombre d’avortements en France, notamment par le soutien à des associations comme Marthe et Marie. En effet, il y aura toujours des gens qui souhaiteront avorter. Néanmoins, nous pouvons proposer des actions qui les inciteraient à ne pas le faire.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s